L’idéal étant souvent de trouver la position de canne et la vitesse de récupération qui lui permettront de nager avec le dos qui flirte avec la surface et laisse ainsi un léger sillage derrière lui.